24H

ça fait 24h

– que j’ai posté (et pas 24 mois…)

– que notre connexion free n’a pas désynchronisée

3 mois que celle ci se déconnectait de manière aléatoire et répétée (jusque 100 deconnexions par jours) rendant télé / téléphone / clash of clan / surf impraticable sur le réseau maison

et pourtant toujours chez free: la faute

– à une partie du matériel à retourner a récupérer

– une promesse de remboursement une fois l’incident réglé

– un amour inconditionnel de free

– un brin de masochisme

freeture

Publicités

Télé achat

Pour continuer dans la thématique camping voici un accessoire important si ce n’est indispensable quand le séjour se fait en tente : j’ai nommé la glacière électrique.

Chez feu vert nous avons opté pour un modèle avec alimentation secteur et batterie permettant de garder nos bières au frais lors de nos long voyages en voiture également ! 26 litres c’est pas beaucoup : muscadet ou yaourt il faut choisir, mais nous avons été très agréablement surpris par la capacité de la bête à fournir du froid alors qu’ici la température en journée est a 30°
Bon on est pas à 4° mais suffisamment pour garder le beurre bien dur.

image

Les joies du camping

Première nuit dans notre camping industriel (600 emplacements, piscine enormissime, boite de nuit, lacs ….) et les constats du matin sont les suivants:

– jusqu’à minuit la sono est a bloc
– Léon a réussi son exam de campeur à dormir sur un matelas
– les grands aussi dans leur tente individuelle
– nous sommes ce matin a la recherche de « la galette, la galette…  » : encouragements scandés par un troupeau de jeunes bien desoiffés a un de leur compère cette nuit au abords de notre emplacement: dans notre lit nous avons vraiment eu l’impression que la galette avait été déposée au pied de notre tente!

Yepa!

Se loger en vacs

Pendant nos vacances nous avons fait pas mal de route à qq centaines près nous devons avoisiner les 4000 km!
Avec les schtroumfs Il a fallu faire des étapes. Ainsi pour rejoindre la Costa d’El sol depuis notre chez nous il nous a fallu faire deux stop. Kler a géré ça avec brio.
Nous avons testé des alternatives à l’hôtel: moins cher et permettant tant que possible de se faire a bouffer.

Nuit 1: à Salies de Bearn: appart hôtel assez basique et sans aucun charme. On connait la formule nous avons pratiqué quelques mois avec Abel dans le cadre du taf il y a plusieurs années. Efficace mais complètement impersonnel malgré la présence d’une piscine. Notre plus mauvaise expérience.

Nuit 2: Robledo de Chavela: dans les (grands) environs de Madrid perché dans la montagne. Au sein d’une grande demeure avec une demie douzaine de petits apparts séparés. Petite piscine, petit espace de jeu clos pour les enfants. Accueil familial, cuisine maison, vue imprenable sur les montagnes, literie un peu moyenne pour les enfants. Notre deuz best of.

Nuit 3: à Madrid dans un petit quartier sympa dans un appartement de particulier inoccupé (avec bouquins, bibelots, déco….). Facilement accessible, piscine, micro terrain de hand, de tennis (assez étonnant au milieu d’immeubles de 8 étages! ). Bien, mais petit malentendu sur le ménage qui nous a été facturé en plus (comme clairement indiqué sur l’annonce) et oui n’était pas parfait… Vaisselle grasse, micro onde degueux! La dame n’a pas aimé notre commentaire dans ce sens sur le site de mise en relation! Dommage le plan pour un long we sur Madrid était parfait. Number tri!

Nuit 4: Artiguelouve à 15 minutes dans les hauteurs de Pau en chambre d’hôte. Cadre génialissime, chouette maison, accueil super sympa et décontracté. Au pieds des montagne (et sur la route de St Jacques nous a indiqué l’hôte): trouvé des itinéraires pour le tour du midi d’Ossau que nous avions réalisé en mode roots il y 15 ans.
Nous ne connaissions pas le principe de la chambre d’hôte mais notre première expérience fut excellente. Notre best of

Dernier détail… Les sites de mise en relation de sucrent au passage. Passer en direct si possible (ce qui demande du temps…)