Facebook m’a tuer

actualité locale: la semaine dernière un jeune de Mortagne sur Sèvre est mort dans un apéro organisé à Nantes via le réseau social à la mode!

Ce fait divers me rappelle un autre survenu dans une rave party à Saint-Goazec dans le Finistère ou un jeune homme s’était tué en se jetant d’une falaise en 1998 (on est pas tout jeune!) entrainant à l’époque tout un débat sur ces rassemblement ou toutes sortes de drogues étaient consommées. Focus médiatique à chaque incident… Depuis les free party ont été réglementées (voir quasiment interdites) mais ça n’empêche pas la tenue de celles ci et des drames dans le même genre.

Devant ce nouveau phénomène nos élus se grattent la tête:
– interdire facebook?
– interdire les apéros facebook?
– interdire l’apéro?
– couper l’internet aux bout de 3 apéro fb constatés
….

la réponse va être apporté mais sera elle adaptée aux causes qui poussent la jeunesse à se gaver de pillules dans un champ de boue ou a vider des litres d’alcool sur une place publique???

j’aimerais y croire