lacher microsoft

encore un pauv’ billet techno de manu allez vous dire!
 
mais si il y en a un à lire c’est celui-ci
ou comment se passer d’internet explorer et outlook express qui était installés d’office sur votre machine, et donc de briser un peu le monopole de big billou! (comme plus d’un internaute sur dix)
 
il m’a fallu du temps avant de me laisser convaincre mais maintenant pour rien au monde je ne repasserais à ces logiciels:
internet explorer a été remplacé par firefox: pas de changement fondamentaux mais une securité acrue, une navigation par onglet, grande réactivité au failles de sécurité (y’en a pas des masse!)…
 
outlook express a été remplacé par thunderbird: gestion des spams intégré, sécurité accrue, moins de bug…
 
 
plus de détail ici:
 
les essayer c’est les adopter
 
qui sait, demain je vous parlererai peut être d’open office et peut être de linux après demain !!!
 
 
Publicités

do you free ride?

première semaine de l’année: une semaine de congé pour Manu et Kler pas tout à fait prête à exploser:
Manu prend la tangente (tant qu’il le peut encore) et trace à La Plagne
La neige est tombée drue pour le réveillon c’est le bon moment pour y aller!
 
Directement chez le "Barbu" (espèces assez rare des alpages que l’on peut croiser en hivers sur les pentes non balisées du domaine, reconnaissable à sa grosse touffe, et à son verre de rhum à la main dès les remontées fermées)
Petit logement de fonction, fonction aménageable cette année: les grosses semaines une vingtaines d’heure de taf: ça laisse le temps de rider mec!!!
S’en est suivi 4 jours de free ride en compagnie du gourou.
Merci à lui pour sa patience: le manaï n’est pas toujours très véloce dans 80 cm de puff.
Toujours est il que pendant ces quatres jours on a devalé une petites dizaine de descentes sur des pentes vierges. Donc la derniere qui restera mémorable: 45 min de descente sur un flan qui venait d’être ouvert pour la première fois de la saison.
A noter également une bonne vieille caisse au rhum: celle qui rend vert fluo! mais bon c’était pour féter Pablo à notre manière alors…
 
Morale:
le hors piste c’est dangereux et ça peut être mortel, ça défonce pas mal le matos (crack le caillou!), ça défonce le bonhomme: marcher dans 80 cm de naige non tassée ça fait tousser.
Mais quel pied de dévaller des pentes pentes de neige vierge sur lesquelles le mot glisse prend un tout autre sens: tout simplement planant.
 
vivement l’an prochain … eh pardon la prochaine fois